Préfailles samedi 18 novembre 2017

jpr44
Messages : 1059
Inscription : dim. 17 janv. 2010 14:34

Préfailles samedi 18 novembre 2017

Message par jpr44 » dim. 19 nov. 2017 16:36

Retour sur la sortie EPA de samedi 18 novembre 2017.

Douze participants dont Anne, Mague, Marie, Thibault, Fabrice, Roger, Lionel, Maxime, Marine, Nathalie, David pour un départ vers l'Anse du Sud, à Préfailles.

Vent annoncé Est 2 nœuds, brume : brume ??? yes Sir, brume sur la route et brume sur l'eau, soleil quasi-absent toute la journée et toujours voilé d'où une navigation très regroupée car visibilité inférieure à 250 mètres. Essai d'une petite lampe stroboscopique saisie sur un gilet : peu concluant, un gadget de plus ? ou alors à essayer la nuit, mais la nuit, navigation interdite, alors…

Sensations intéressantes sur l'eau car navigation dans une ambiance un rien cotonneuse avec un reste de houle qui produisait de belles déferlantes (dont on ne s'est pas approché, méfiance…) sur les hauts-fonds de la pointe St Gildas.

Exercices divers dont godille latérale, slalom entre les corps-morts puis, après une petite collation prise sur l'eau dans le port de St Gildas, retour vers l'Anse du Sud pour des exercices de tractage et de récupération .

Eau un peu plus fraîche qu'en septembre, certes, mais supportable pour ceux qui ont bien voulu jouer les victimes barbotantes.

Constat : pour les récups, techniques globalement efficaces mais largement perfectibles, le réembarquement dit "à l'anglaise", une des techniques les plus efficaces et les moins exigeantes physiquement n'étant pas tout à fait assimilée (euphémisme).

Voir la très éclairante vidéo de Gordon Brown, (le kayakeur, pas le 1er Ministre) :

https://www.youtube.com/watch?v=j-zpJQeiaNc



Pour de futurs jeux, prévoir la petite cagoule néoprène ou équivalent en fourrure polaire (même trempée, ça reste chaud) qui améliore le confort…

Tractage : essais divers avec bout saisi sur le bateau, bout solidaire d'une ceinture de tractage, bout ultra-court… L'idéal serait que chaque participant dispose de son propre bout pour multiplier les possibilités de jeux. Pour dire les choses autrement, chaque kayakiste devrait toujours avoir son bout de remorquage perso sur l'eau avec lui lors de toute sortie, question de philosophie du kayak de mer (solidarité et principe de sécurité mutuelle, vaste sujet…).

Pourquoi ne pas imaginer une petite séance de fabrication de bout de remorquage ? Suggestion : jeter une œil sur la foultitude de vidéos qui en causent et qui traînent sur le net.

Pour finir un peu d'esquimautage pour les amateurs, histoire de vérifier une fois de plus à quel point l'utilisation d'une pagaie groenlandaise, c'est-à-dire aux pales non croisées, facilite l'exercice et conduit à la réussite. Dit plus clairement, je demeure bien incapable d'esquimauter avec une pagaie européenne mais suis incomparablement plus à l'aise avec une pagaie trad.

Pourquoi ? tout simplement parce qu'avec ce type de pagaie, le problème de l'orientation de la pale devient assez négligeable, la pale trouvera systématiquement un appui dans " l'eau dure" que ce soit vers le haut, le bas , vers l'avant, l'arrière…ce type de pagaie autorisant de plus un énorme bras de levier, le kayakeur n'ayant plus, si j'ose dire, qu'à se concentrer sur son mouvement de reins. Ce que je viens d'écrire n'engage évidemment que moi et je me contente d'évoquer une technique particulièrement efficace (il en existe bien entendu beaucoup d'autres).


Ce sera à tester lors de nos prochaines séances en piscine.

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/imag ... F_d63KTtTj

suja82
Messages : 62
Inscription : mer. 12 mai 2010 20:26

Re: Préfailles samedi 18 novembre 2017

Message par suja82 » jeu. 23 nov. 2017 14:17

j'amene ma paigaie groenlandaise demonatable aux séances piscine - donc à toi de faire le démo...

Répondre